Aguaymanto (Coqueret du Pérou)

03

Oct 2014

Aguaymanto (Coqueret du Pérou)

Ecrit par: | Tags:

L'« aguaymanto », le coqueret du Pérou aux grands pouvoirs

Appartenant à la famille des Solanacées, l'aguaymanto (physalis peruviana) est une plante herbacée du genre Physalis poussant dans les régions sèches et chaudes. Également appelée coqueret du Perou, ou cerise de terre, cette espèce fait 20 à 90 Cm de haut. La hauteur normale étant situé à 60 cm, cette plante possède des tiges dressées avec de nombreuses branches et des feuilles ovales dentées-sinues pointues. Avec des fleurs blanchâtres, le coqueret du Pérou est connu pour son faux fruit qui est une baie comestible protégée par une enveloppe dont l'apparence est similaire à celle d'une lanterne chinoise.

Les éléments contenus dans l'aguaymanto

Il faut savoir que le physalis peruviana possède une forte teneur en vitamines et différents minéraux. Tous ces éléments présents dans ce Physalis sont nécessaires au développement, à la croissance et au fonctionnement optimal des organes humains. Le faux fruit de la plante est une grande source en vitamines : provitamine A, vitamine C, vitamine du complexe B comme la vitamine B12, la niacine et la thiamine ainsi que de la vitamine E. Contenant peu de protéines (seulement 0,3 %) et un niveau relativement bas de calcium, les teneurs en phosphore du coqueret du perou sont au contraire élevés (plus de 54 %).

Propriétés du Physalis bio

Comme la tomate, le coqueret du pérou est un fruit riche en oxydants. Ce physalis peruviana est très digestif, ce qui lui-permet de prévenir de certains cancers comme celui du côlon, de l'estomac ou de l'intestin. Outre les différentes vitamines contenues dans cette plante, cette dernière contient également d'autres principes actifs comme l'acide malique, les phytostérols ou encore les glucides et l'acide citrique.

Les nombreux actifs du peruviana permettent de rétablir et de fortifier le nerf optique, mais permet aussi de diminuer l'albumine des reins. D'autres propriétés : soulagement des maux de gorge, purification du sang pour les diabétiques grâce aux propriétés diurétique, traitement contre l'affection de la prostate... En application externe, le jus de l'aguaymanto offre la possibilité de soigner les cataractes oculaires.

Les parties utilisées de cette physalis

Bien qu'on emploie le terme faux fruit lorsqu'on fait référence à la fleur du coqueret du perou, c'est celui-ci qui est généralement utilisé. Le Physalis bio est une petite baie ronde de couleur jaune-orangée protégée par un calice semblable à un lampion. Son goût est assez agréable et la baie est utilisée tant chez le pâtissier que chez les pharmacologues.

Une petite mise en garde cependant, les fruits encore verts du coqueret du Pérou constituent une certaine menace pour l'organisme. En effet, à ce stade, ces derniers contiennent beaucoup de solanine ce qui pourrait déclencher une diarrhée ou causer une gastro-entérite.